La (dernière) Marche du Sexe – Causette

« J’aurai un manteau vert et du rouge à lèvres rouge », m’écrit-elle. Parfois, mes échanges de textos pour « La Marche du sexe » ressemblent à ceux d’un date Tinder. Quand je retrouve Sophie en terrasse, dans le Marais, à Paris, je la remarque tout de suite. Un rouge à lèvres en effet très vif, une assise droite et calme, un regard franc, une silhouette ultra féminine. On ne se connaît pas du tout, mais on a une amie commune, dans le milieu du « new burlesque ». Lectrice de Causette, elle m’a contactée par mail et m’a proposé qu’on se rencontre. Elle a 28 ans, elle est professeure de français au collège et elle s’intéresse aux questions d’éducation sexuelle et de droits LGBT. On choisit ensemble de se retrouver le 1er mai. C’est parti pour une marche printanière, sur des thématiques tout aussi érotiques que politiques. »

Lire l’interview dans Causette daté de juin 2018.

C’était la dernière « Marche du Sexe » pour moi!